Association Internationale des Libraires Francophones

Carnets d’Asie

Créée en 2007, Carnets d’Asie rassemble plus de 10 000 titres sur une surface de 70 m² au sein de l’Alliance française de Bangkok. Les rayons offrent une sélection d’ouvrages de littérature française, étrangère et d’Asie du sud est.

La librairie appartient à Jean-Paul Collet (directeur de la librairie La Boucherie à Paris) et Olivier Jeandel, à la fois propriétaire et directeur de la librairie de Bangkok.

Une librairie du même nom est ouverte depuis 2004 à Phnom Penh, au Cambodge.

"Carnets d’Asie", deux îlots de culture francophone

Nous rencontrons aujourd’hui Olivier Jeandel, libraire qui diffuse la culture entre le Cambodge et la Thailande.

En créant ses deux librairies Carnets d’Asie avec Jean-Paul Collet de la librairie La Boucherie, à Phnom Penh en 2004, et à Bangkok en 2007, l’ancien bibliothécaire du centre culturel de Phnom Penh, a pu conjuguer ses passions tout en rendant un fier service aux francophones de la zone.

Les clientèles de ses deux librairies sont assez différentes et reflètent les écarts de niveaux de développement entre les deux pays.

A Phnom Penh, la clientèle se répartit entre un tiers de Cambodgiens, un tiers d’expatriés et un tiers de touristes. Chaque année 100 000 touristes francophones plutôt friands de culture viennent découvrir le patrimoine d’Angkor.

« Nous vendons plus de livres spécialisés sur l’Asie qu’à Bangkok, explique Olivier Jeandel. Pour des raisons historiques, il y a beaucoup plus de livres publiés en français sur l’Indochine que sur la Thaïlande et, tous les ans, sortent des nouveautés sur le Cambodge ou l’art khmer, avec des best sellers locaux comme Le portail de Bizot, Jarai de Louis Durand, La colline des anges de Depardon , La nuit du dragon de Lewis. »

En Thaïlande, Carnets d’Asie profite d’une population française plus importante (10 000 Français en Thaïlande versus 3 700 au Cambodge) et plus aisée. Comme Bangkok est devenue une mégapole mondialisée, les lecteurs sont moins curieux de l’Asie et achètent plus volontiers les dernières nouveautés de la rentrée littéraire.

La moitié de la clientèle, qui est thaïlandaise, est surtout attirée par les méthodes de langue. De nombreux retraités français qui vivent « en province » choisissent de passer par la librairie pour faire des économies. « Grâce à une subvention au transport que la Centrale de l’édition , attribue aux librairies françaises à l’étranger, nos prix ne dépassent pas de plus de 15% les prix en France et le travail du transporteur Saga air est fiable », souligne Olivier Jeandel.

Dans les deux librairies, comme partout ailleurs, ce sont les romans policiers, la littérature jeunesse et la littérature française qui se vendent le mieux. A noter que si Carnets d’Asie offre quelques auteurs thaïlandais traduits, il n’a en rayon quasiment aucun auteur cambodgien, car il n’existe pratiquement pas de traduction.

Animer la communauté francophone

Carnets d’Asie organisent régulièrement des évènements culturels. En tête de popularité, les conférences de l’auteur de « polars » à succès John Burdett, un Britannique francophone installé en Thaïlande (Bangkok 8, Bangkok psycho ....) et de Séra , un auteur de bandes dessinées qui travaille beaucoup sur le Cambodge (Impasse et rouge, L’eau et la terre et Lendemains de cendres).

En Thaïlande, la librairie profite en outre du mois culturel français « La fête » , qui lui permet d’inviter des auteurs de passage et elle tient chaque année un stand au salon international du livre de Bangkok.

Olivier Jeandel est bien placé pour mesurer l’évolution de la francophonie dans les deux pays. « Paradoxalement, la francophonie ne prospère pas plus au Cambodge qu’en Thaïlande, note-t-il. A cela, des raisons historiques - les francophones cambodgiens ont été décimés par Pol Pot -, démographiques - la Thaïlande est quatre fois plus peuplée que le Cambodge - et culturelles - les universités thaïlandaises sont plus structurées. Au Cambodge, l’avenir de la francophonie repose sur la diaspora canadienne et française cambodgienne. En Thaïlande, on retrouve la même situation qu’ailleurs dans le monde : tout dépend des débouchés économiques et le français devient un outil de distinction sociale, visible dans certains milieux (design, cinéma...). »

Autre gros défi d’Olivier : filtrer intelligemment une production croissante. « Nous stockons 5 000 titres et 10 000 exemplaires tant à Phnom Penh qu’en Thaïlande. Notre hantise ce sont les stocks inutilisés mais indispensables pour être crédible. En littérature, nous réalisons l’essentiel de notre CA avec quelques best sellers : à Bangkok, Burdett ( 400 exemplaires en 2010), Houellebecq ( 2e- vente avec 70 exemplaires), puis Gavalda, Marc Levy, Morgan Sportès ; au Cambodge, Bizot, Houellebecq , Duras, Malraux... . En tant que libraire à l’étranger, nous sommes à l’avant-garde de la réflexion sur la fusion entre les métiers de libraire et documentaliste. La loi de Jack Lang en instaurant un prix unique avait sauvé les petites librairies. Mais avec les évolutions technologiques, rien n’est gagné. La question du livre reste la même : maintient-on une culture vivante ou va-t-on égaliser tout en proposant partout la même chose ? »

Pourtant, malgré tous ces défis, Olivier Jeandel garde un enthousiasme communicatif : « Ma satisfaction, c’est le retour positif des clients. Il y a tout le temps des débats dans mes librairies.... et mes meilleurs clients deviennent des amis. »

Lire l'article réalisé par Anne Garrigue pour le site "Français du Monde" ici

 

                                                              Carnets dAsie      Carnets dAsie 1      Carnets dAsie 2  

Informations supplémentaires

  • Nom de la librairie: Carnets d’Asie
  • Responsable: Olivier Jeandel et Jean-Paul Collet
  • Adresse: Alliance Française de Bangkok 29 Sathorn Tai Road, Thungmahamek
  • Ville: Bangkok
  • Code postal: 1010
  • Pays: Cambodge et Thailande
  • Téléphone: +662 670 42 80
  • Téléphone: +662 670 38 44
  • Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.