Association Internationale des Libraires Francophones

A vos agendas : le programme de l'AILF au salon Livre Paris

 

Programme 2 Salon 2017 Page 1Programme 2 Salon 2017 Page 2

 

 

L'AILF vous annonce la publication de son premier catalogue d'offres de formation entièrement dédiées aux libraires francophones à l'étranger. Une première pour encourager ces libraires du bout du monde à devenir acteurs de leur formation. 

Les libraires francophones à l'étranger peuvent désormais soumettre un dossier de demande d'aide à la formation dans le cadre de la commission d'aide aux libraires francophones du CNL, pour une prise en charge partielle de leur formation, incluant les éventuels frais de déplacement.

Téléchargez vite notre catalogue en pièce jointe pour en savoir plus.

Ces formations sont le fruit d'une collaboration étroite avecdifférents partenaires : INFL, BIEF, CNL

AILF All Color 128     logo infl grand    Logo Bief web.pjg  ressource fichier fr cnl.logo.principal

Librairie Zadig : la culture française au coeur de Berlin

Patrick Suel, directeur de la librairie Zadig à Berlin (Allamgne), répond aux questions d'ActuaLitté. Pour lire cette interview, cliquez ici

 

En collaboration avec ActuaLitté

Logo ActuaLitte

 

En février 2016, une vingtaine de libraires du monde arabe étaient réunis à Casablanca pour une rencontre professionnelle. Le catalogue des coups de coeur des libraires de cette zone  a été mis en chantier à ce moment-là, avec pour objectif de promouvoir la littérature, les sciences humaines, la jeunesse et la BD de ces régions à travers des coups de coeur de libraires. Ce sont l'identité des librairies, les personnalités des libraires et le contexte dans lequel ils vivent qui transparaissent derrière ces sélections. Feuilleter ce catalogue donne envie de se précipiter dans la première librairie pour découvrir la richesse de ces titres. Les libraires en parlent avec leurs mots, avec leur passion, et surtout avec la bonne connaissance des fonds éditoriaux de leur pays.

Ce catalogue est aussi l'occasion de découvrir ces visages de libraires qui oeuvrent au quotidien pour faire rayonner l'édition francophone et encourager à la lecture. Ces librairies sont souvent fragilisées par des environnements parfois instables, mais elles sont ô combien précieuses dans ces pays. Alors n'hésitez pas à les encourager et à les fréquenter.

Vous pouvez télécharger le catalogue des coups de coeur des libraires du monde arabe en cliquant sur la pièce jointe ci-dessous

 

La Source, librairie au Tchad : “L’industrie du livre est un rouleau compresseur”

Ngartara Ngaryengue, directeur de la librairie La Source à N'djaména, répond aux questions d'ActuaLitté. Pour lire cette interview, cliquez ici

 

En collaboration avec ActuaLitté

Logo ActuaLitte

 

L'Association internationale des libraires francophones vient de publier son rapport d'activité 2016, au terme d'une année riche. 

Vous pouvez le télécharger en pièce jointe, en voici le sommaire

Professionnalisation des libraires 

  • Séminaire professionnel de Casablanca
  • Rencontres interprofessionnelles / Salon  Livre Paris 
  • Rencontres interprofessionnelles de l’océan Indien 

Promotion des littératures francophones 

  • Caravanes du Livre et de la Lecture en Afrique subsaharienne

Publications

  • Enquête sur la professionnalisation des libraires 
  • Convention entre libraires francophones et réseau culturel français à l’étranger 
  • Parution des Actes des rencontres autour du livre et de la lecture

Vie de l’association et du réseau

  • Des outils de communication au service du réseau
  • Élections et renouvellement du Bureau et du Conseil d’administration 
  • Une dizaine de chantiers en cours et évolution
  • Nouvelles des libraires du réseau 

Les partenaires financiers et professionnels

Depuis des années, l'AILF soutient le dossier des relations entre les libraires francophones à l'étranger et les Instituts français, Alliances françaises, Services de coopération et d'action Culturelle (SCAC). Une convention a été établie pour faciliter la collaboration entre ces acteurs privés et publics, au service de la Francophonie et de la Lecture. Vous pouvez la télécharger en pièce jointe. Nous ne pouvons que vous encourager à aller rencontrer ces différents acteurs culturels français dans votre pays et à leur proposer la signature de cette convention. 

L'article 1 dit : Les libraires francophones de l’étranger et les acteurs du réseau culturel français de coopération défendent des objectifs communs : la diffusion et la promotion de la langue française, la diversité de la production éditoriale francophone et le soutien à la diffusion commerciale de la création littéraire en langue française. Dans ce contexte, la présente convention a pour objet de renforcer le partenariat entre les deux entités aussi bien en termes de coopération culturelle que commerciale.

Photo Yvanne

Pour lire, il faut savoir lire. Cette tautologie n’est pas si absurde qu’il n’y paraît. En ayant été alphabétisés, nombre de lecteurs continuent d’aborder l’écrit comme de l’oral transcrit : ils prononcent tous les mots et les entendent généralement « dans leur tête ». Ils avancent à la vitesse de la parole et c’est fastidieux. A ce rythme, la lecture leur demande un effort si considérable qu’ils hésitent à prendre un livre ou un journal, préférant d’autres sources d’information ou de divertissement (télé, radio, cinéma, vidéos sur Internet…). Quand un lecteur met deux heures pour lire un ouvrage, un autre peut mettre douze heures. Le premier peut vaquer à d’autres occupations, le second se dit qu’on ne l’y prendra plus (ou moins souvent). Tous sont pourtant considérés comme des lecteurs puisqu’ils savent déchiffrer.

L’Association Française pour la Lecture (AFL) a mis au point une plateforme numérique (ELSAWEB) pour fluidifier la lecture, faire en sorte que la technique ne soit plus un obstacle. Ce programme de 40 heures s’organise autour de deux grandes activités : pendant 20 heures, le lecteur entraîne ses capacités visuelles (identification des mots, anticipation…) et ses capacités stratégiques (sélection d’informations, interprétation…). L’entraînement propose 10 plans, centrés sur 6 compétences chacun, pour des séances n’excédant pas 20 minutes. Les résultats sont conservés et l’utilisateur (à partir de 11 ans et adulte déjà alphabétisés) peut accéder à son historique. Pendant 20 autres heures, il peut bénéficier d’aides sous forme de vidéos disponibles sur YouTube afin de maîtriser les tenants et les aboutissants de son entraînement. Muni d’un code personnel, il peut encore poursuivre son entraînement sur divers supports (ordinateur, tablette…), avec la possibilité de recommencer le programme (tout ou partie) pendant un an.

En quoi cette offre concerne-t-elle un libraire ? Le libraire se plaît à dire (et il a raison) qu’il ne vend pas des produits comme les autres mais des créations originales capables de traverser le temps tout en restant actuelles, de parler d’une seule voix en faisant écho à la polyphonie du monde, passé, présent et, parfois, à venir. La lecture, dit le sociologue Jean-Claude Passeron,« sert à toutaux petits bricolages du quotidien comme à l’exercice du Moi » et les livres sont des recours précieux pour se cultiver, s’informer, se distraire, écrire, partager… En informant ses lecteurs sur l’existence de la plateforme ELSA (Entraînement à la Lecture Savante), en trouvant des financements pour acquérir et mettre des licences à disposition de son public, le libraire francophone augmente le nombre de personnes capables de lire couramment et renforce sa mission de diffusion de la culture française, patrimoniale et contemporaine.

Yvanne Chenouf (Association Française pour la Lecture)

Découvrir la plateforme Elsa

Nous vous recommandons de télécharger le document joint et de vous connecter sur http://wwww.elsa-afl.com/     - Le tarif pour utiliser ELSA est de 10 € HT pour une licence, 2 € HT par licence au-dessus de 10 licences achetées

En septembre 2015, l'AILF organisait les Rencontres interprofessionnelles autour du Livre et de la Lecture, à Paris. Durant deux journées, plus de 70 participants se sont retrouvés au Centre national du Livre puis à l'Assemblée nationale pour discuter, échanger, débattre, questionner, analyser, émettre des propositions autour des quatre thématiques suivantes :

- La filière du livre, un modèle économique ?

- Livre, démocratie et politique publique

- Le livre et la lecture au coeur de nos métiers

- Nouvelles technologies

Tous ces témoignages et débats ont été enregistrés, retranscrits, analysés et synthétisés pour être publiés dans des Actes, téléchargeables en pièce jointe.

En 2016, l'AILF a mené une grande enquête auprès de ses membres pour mieux cerner les besoins en formation des libraires francophones à l'étranger. Un questionnaire ciblé a été établi et tous les adhérents de l'AILF ont été consultés. Ce travail d'enquête était essentiel pour préparer une offre de formation qui sera dévoilée par l'AILF au moment du salon Livre Paris. Cette enquête s'inscrit dans notre volonté à mener des actions précises en fonction des besoins du terrain.

- Pour lire tous les résultats de l'enquête; cliquez ici 

Page 1 sur 3