Association Internationale des Libraires Francophones

Des projets autour de la bibliodiversité pour toucher tous les publics

Fin 2019, l’AILF a réuni une cinquantaine de professionnels du livre et de la lecture francophones du monde entier (libraires, éditeurs, bibliothécaires, auteurs, traducteurs, enseignants, responsables associatifs...) pour échanger sous formes d’ateliers puis de plénière sur quatre thématiques transversales : bibliodiversité, écologie du livre, nouvelles générations et médiation entre ces acteurs afin de développer l'accès au livre.

Ces ateliers ont permis de déterminer des projets présentés plus bas. Il s'agit, à ce stade, d'une présentation sous forme de liste qui sera amenée à être étayée par les partcipants progressivement et qui se déploient en faveur d'une plus grande liberté́ éditoriale et bibliodiversité́, d'une meilleure appréhension de la logique de l'écologie du livre, d'une plus grande médiation entre tous pour atteindre tous les publics, en particulier les jeunes lecteurs.

 

                                            nouvelles genrations 2  bibliodiversite 2 nouvelles genrations 2

Illustrations : Mariette Robbes

- Développer les malles de livres, les Caravanes du livre et de la lecture, bibliobus opérations culturelles et littéraires hors les murs
- Penser une sorte de Contrat du livre : document explicatif d’un éditeur pour un auteur
- Dispositifs « Libraire d’un jour » et « Graines de libraire » pour mieux comprendre la chaîne du livre
- Un manuel pour les parents (pas moraliste, mais journal d’échanges) ;
- Formation pour les libraires et bibliothécaires à la compréhension des catalogues de certains éditeurs (le faire de manière coopérative).
- Rencontres interprofessionnelles, en décloisonnant plus encore ;
- « Petits champions de la lecture »

- Impression à la demande
- Clubs de lecture pour différencier les lectures, découvrir des livres, et ainsi faire venir plus de personnes en librairie (exemple d’un groupe Facebook en Tunisie : rencontres sur des thématiques      particulières, groupes de parole avec les parents dans une association en France)
- Coéditions solidaires
- Nouvelles d’éco-fiction des libraires à généraliser
- Résidences interculturelles d’auteurs et d’illustrateurs pour des créations plus métissées

- Droit du lecteur (à La Pennac ?)
- Lecture à voix haute (passage par l’oralité)
- Expériences d'écriture collective - Publications de Réparer le langage et et laboratoire d'expériences sur la lecture avec une sociologue et un groupe de jeunes adolescents (témoignage)
- « Né pour lire », « Livre à soi » ou « Sac à histoires »
- Diffuser plus largement les 15 mns de lecture quotidienne à l’école
- Ateliers de cuisine et prêts d’instruments de musique en bibliothèque
- Livres audio

- Jeux type « Défis lecture » pour faire découvrir les livres
- Valoriser les livres plurilingues, les outils du multilinguisme (Dulala, éditeurs multilingues)
- BDs à bas coût,
- Expériences de slameurs
- Livres où les personnages parlent chacun une langue
- Livres sans texte ou avec peu de textes
- Romans graphiques et BDs
- Développer des réseaux locaux participatifs (témoignage)

- SNE : rencontres interprofessionnelles autour d’un thème, avec mise en avant de la production des autres

- Contrats Territoire Lecture

 Retrouvez ci-dessous le compte rendu détaillé de ces deux journées de réflexion collective dans En savoir plus.