Association Internationale des Libraires Francophones

Quelles doléances pour une meilleure circultation du livre ?

Restitution dessine 2 MR    Restitution dessine 3 MR   Restitution dessine 4 MR

Illustrations Mariette Robbes

Voici les doléances faisant suite aux ateliers de Montreuil organisés par l' AILF fin 2019 où plus de quarante professionnels francophones du livre et de la lecture étaient réunis (libraires, éditeurs, bibliothécaires, mais aussi enseignants, chercheurs, milieux associatifs...) autour de quatre thématiques : bibliodiversité, écologie des usages, nouvelles générations d'auteurs, éditeurs et lecteurs, médiation entre ces acteurs afin de développer l'accès au livre.

 

Comment les responsables politiques peuvent accompagner la liberté́ éditoriale et la bibliodiversité́ ?
- L’Education nationale doit devenir un partenaire privilégié des mondes du livre : accompagnement et formation des enseignant.es au niveau de la lecture et des professeur.es sur la bibliodiversité et sur leur rôle d’intermédiaire
- Le ministère de la Culture : régulation de la chaine du livre pour contrer ses déséquilibres (concentration, prédation, etc), tenir compte de la bibliodiversité, repenser l’octroi des marchés publics selon des critères à affiner, tisser des liens avec tous les maillons du territoire (bibliothèques, associations, etc.) ; proposer une vraie enquête sur les réalités socioculturelles des acteurs à tous les niveaux de la chaîne et les impacts sur la création ; réflexion sur les outils de mesure de la créativité et sur les dispositifs d’aide du CNL
- Les instances locales et territoriales : encourager les moments symboliques et festifs autour de la lecture (cérémonie de remise de première carte de bibliothèque pour les enfants).

Comment amener une écologie matérielle (éco-responsabilité), sociale (interprofession et interdépendances) et symbolique (bibliodiversité) dans le langage des politiques ?
- Au niveau des ministères de la culture : encourager la promulgation de la Loi 51 du Québec sur la question de l’équilibre entre les acteurs de la chaine du livre
- Au niveau de l’OIF : penser une loi contraignante avec un cahier des charges qui assure une représentation équitable des voix qui s’expriment (à la fois socioculturelle et Nord-Sud) ; favoriser une plus grande diversité Sud-Nord (rôles, thèmes, autonomies)
- A l’échelle nationale et locale (service de la culture) : soutenir les initiatives de médiation et des temps longs de lecture et de chemin d’accès à la lecture, la notion d’écologie du livre, lutter contre la désertification

Comment, en tant que responsable politique, développer la lecture chez les jeunes ?
A l’échelle nationale et locale (services de la culture) : montrer, par une charte, l’importance du livre et accorder plus de moyens pour le livre, les politiques de lecture publique, promouvoir l’accessibilité économique du livre — pouvoir être acteur de son achat en bibliothèque et en librairie
- A l’échelle nationale et locale (services de la culture) : encourager les formations de libraires et bibliothécaires, les partenariats et le décloisonnement

Comment favoriser l’accès au livre auprès de tous les publics en pensant multilinguisme, diversité des publics et des contenus ?
- Education nationale : la bibliothèque en école est très importante, il faut donc péréniser les postes dans les BCD des maternelles, les CDI des collèges et prescrire les 15 mn de lecture libre par jour à l’école
- Au niveau du ministère de la Culture : accompagner les mécanismes de cession de droits en s’assurant que les livres deviennent plus abordables, et en accompagnant la baisse des coûts des livres audio, les opérations de traduction
- Collectivités locales : favoriser et développer les actions qui existent sur les territoires, être à l’écoute des habitants et des associations
- Dispositif du ministère de la culture pour les acteurs étrangers : affiner les aides du CNL aux libraires et améliorer les formations des acteurs du livre à l’étranger
- A l’attention du ministère des affaires étrangères : inciter les institutions françaises à l’étranger à acheter leurs livres dans les librairies francophones

Retrouvez ci-dessous le compte rendu détaillé de ces deux journées de réflexion collective.